HearingProTech

Le taux de port, élément clé de l'efficacité d'un PICB

Un facteur extrêmement important pour une bonne efficacité de la protection individuelle contre le bruit est la notion de taux de port.

Le meilleur PICB est celui qui est porté, mais pour être réellement efficace celui-ci doit-être porté de façon ininterrompue lors de l’exposition au bruit dont les niveaux sont nocifs.

Les bonnes conditions pour un taux de port à 100%

  1. Un PICB qui soit confortable
  2. Un affaiblissement adapté ni trop, ni trop peu
  3. Une sensibilisation du salarié au risque du bruit
  4. Une formation du salarié à la mise en place du PICB

Le taux de port à 100% est vital pour préserver l’audition du salarié. Le graphique 9 montre trois protecteurs avec des affaiblissements différents.

Graphique montrant la perte d'efficacité en fonction du taux de non port

Protection effective fournie par les PICB en fonction de la diminution de la durée du port (Extrait de la norme EN458)

Première constatation, en cas de non port, même court, la perte d’efficacité du PICB est extrêmement rapide. Dans le cas où le salarié porterait son PICB durant 50% de son temps d’exposition au bruit, l’efficacité du PICB serait d’environ 3dB, autant dire nulle.

Deux schémas concrets illustrent le graphique précédent et montrent l’importance de porter un PICB 100% du temps de l’exposition au bruit.

Premier schéma montrant la perte d'efficacité en cas de non-port

Perte d’efficacité du PICB en cas de non port (exemple 1)

Dans ce premier exemple nous constatons que 2 minutes de non port du PICB sur une journée de 8 heures, l’efficacité de celui-ci est réduite de 25%.

Deuxième schéma montrant la perte d'efficacité en cas de non-port

Perte d’efficacité du PICB en cas de non port (exemple 2)

Le deuxième exemple illustre une perte d’efficacité quasi-totale du protecteur lorsque le port de celui-ci est interrompu ne serait-ce que 2 heures dans une journée.


Laboratoire COTRAL ARTA GROUP inspear