HearingProTech

Musique amplifiée (discothèque, salle de concert…)

Lorsque la musique est amplifiée, la réglementation s'adapte : salles de concert, bars ou discothèques doivent respecter certaines limites, les lecteurs MP3 également.

Réglementation dans les lieux musicaux

La règlementation impose une limite dans les salles de concert et discothèques fermées, mais il est assez fréquent qu’un concert en extérieur génère des niveaux sonores pouvant atteindre 120 voir 140dB à proximité des enceintes acoustiques.

Graphique présentant les limites à ne pas dépasser dans les salles de concert et les discothèques (en décibels)

Réglementation concernant les baladeurs numériques et lecteurs MP3

Concernant les baladeurs, le Comité Scientifique des Risques Sanitaires Emergents et Nouveaux (Csrsen) estimait entre 50 et 100 millions le nombre de citoyens des 27 pays de l'Union Européenne qui écoutent quotidiennement de la musique sur baladeur, et a identifié parmi elles entre 2 et 10 millions de sujets à risque.

"Les propriétaires de baladeurs, risquent des pertes auditives irréversibles s’ils règlent le son trop fort et se servent de l’appareil pendant plus d’une heure par jour toutes les semaines pendant au moins 5 ans", avait prévenu le Csrsen.

En 2011, en Europe, les baladeurs numériques sont en théorie limités à 100dB, mais il n’est pas difficile de trouver un lecteur mp3 dont le niveau sonore atteint les 120dB, les Etats Unis n’ont pas de limite imposée. Les forums Internet regorgent de conseils pour faire "sauter" la limitation de l’IPhone par exemple.

Sachant que l’exposition à une intensité sonore de 100dB(A) sur une durée supérieure à cinq minutes est préjudiciable pour l’audition, on imagine aisément les conséquences d’une écoute pendant plusieurs heures par jour d’un lecteur mp3 à un niveau sonore de 120dB.


Laboratoire COTRAL ARTA GROUP inspear